Dans quelles situations la Caf est-elle en droit de vous réclamer de l’argent ?

Dans quelles situations la Caf est-elle en droit de vous réclamer de l’argent ?

Dans quelles situations la Caf est-elle en droit de vous réclamer de l’argent ?

Le remboursement de la Caf est une obligation lorsqu’il y a un trop-perçu. Cela va de soi. À partir du moment où vous tardez, par exemple, à déclarer un changement susceptible d’impacter sur vos droits, vous avez une dette envers votre Caisse d’allocations familiales. Ainsi, si l’un de vos enfants ne vit plus sous votre toit, vous avez l’obligation d’en informer la Caf. Les coordonnées et les prestations familiales des Caf de l’Yonne sont à retrouver sur allocations-info.frFaute de quoi, celle-ci sera parfaitement en droit de vous réclamer la somme équivalente au trop-perçu. Le remboursement de cet organisme public peut aussi avoir lieu en cas de fausses déclarations. Car les prestations familiales, rappelons-le bien, se font toujours en fonction des informations que vous communiquez à votre Caf. Alors, disons les choses clairement : la Caisse peut, mais surtout se doit de vous réclamer l’argent correspondant aux aides auxquelles vous n’avez pas droit. Bien sûr, il se peut que vous oubliiez certaines informations susceptibles de changer votre situation. Pour éviter que ni la Caf ni vous n’en fassiez les frais, la meilleure solution est de vous renseigner sur le site allocations-info.fr. Les différentes prestations de la Caisse vous sont expliquées en détail sur les pages de cette plateforme. Vous saurez non seulement à quels droits vous pouvez prétendre, mais aussi les démarches à faire pour percevoir vos allocations.

Comment devriez-vous faire pour rembourser le trop-perçu ?

Il est à noter que la réclamation qui émane de la Caf n’est pas définitive. Concrètement, vous avez deux mois à partir de la réception du courrier pour contester la décision de la Caisse. En tout cas, la procédure de remboursement n’est pas compliquée. Tout d’abord, si vous n’êtes plus du tout allocataire auprès de la Caf, vous payez le trop-perçu avec votre argent. En revanche, si vous continuez à percevoir une ou des allocations, il est possible d’échelonner, sur un ou plusieurs mois, le remboursement suivant votre situation. Autrement dit, une déduction sera faite de vos prochaines prestations familiales. Bref, retrouvez davantage d’informations sur les Caisses d’allocations familiales sur la page http://www.allocations-info.fr/.

admin

Les commentaires sont fermés.